Oyat: l'histoire

    Portrait-Fondatrice-Astrid-Histoire-Oyat 
Convaincue que nous devons vivre de manière plus responsable et frugale, j’ai réalisé en 2020 qu’il était essentiel de prendre conscience du    monde qui nous entoure et du rôle que nous devons jouer dans la  préservation de notre planète. Je m’appelle Astrid et j’ai monté le projet  oyat avec l’ambition de réunir dans un même lieu des marques engagées avec de beaux produits, et qui méritent d’être connues.

Après dix années d’expérience professionnelle dans les cosmétiques au sein de grandes entreprises, je suis passée par différents métiers (commerce, merchandising, marketing). C’est au cours de ces expériences que j’ai réalisé au fur et à mesure, l’importance pour moi d’allier mes valeurs personnelles et professionnelles.

En reprenant mes études dans le digital, j’ai rédigé une thèse sur les digital native brands, ces nouvelles marques qui proposent de consommer autrement, à savoir acheter moins mais mieux : le fameux less is more. J’ai souhaité mettre en avant des marques transparentes et honnêtes, peu connues et qui méritent d’être appréciées dans un commerce physique de proximité. 

Ayant toujours eu cette envie de retourner sur le terrain pour être plus proche des clients, j’ai souhaité monter un lieu physique unique rassemblant ces marques qui œuvrent  pour la planète et que nous avons envie de porter ou d’exposer, dont la mission étant de consommer de manière plus responsable à notre rythme.

 

Pourquoi oyat ?

oyat-boutique-visuel

oyat: (n.m) Roseaux des sables, sculpteurs de dunes, les oyats sont des herbes qui stabilisent et préservent l’avancée des littoraux.

Cette espèce aux racines très profondes, est plantée dans les dunes instables de la côte landaise. Elle joue un rôle primordiale dans la formation et la fixation des dunes.

Région en effet menacée par l’ensablement, les dunes se développent depuis plusieurs années vers l’intérieur des terres. L’oyat a donc cette mission de préservation du littoral.

C’est à la fois mon amour pour cette région du Sud-Ouest où je vais depuis toujours, et les vertus de cette plante protectrice (préservation, durabilité, etc.), qui m’ont conduite à appeler la boutique “oyat”.